Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 février 2013 4 07 /02 /février /2013 18:44

Rauzier-Jean-Francois---02.jpg

Il y a de cela des années, emporté par je sais quel élan, j’avais acheté l’énorme volume regroupant les 34 cahiers que Cioran avait noircit entre les années 1957 et 1972. 

N’ayant jamais lu le livre, nécessité de place oblige, je l’avais un beau jour relégué au grenier. Puis oublié tout à fait. 

Il aura fallu une incursion récente dans le domaine de la poussière pour me retrouver confronté à la somme endormie. Sans doute a-t-il dû alors apparaître au paysan sommeillant en moi incongru d’imaginer qu’un tel monument puisse moisir ainsi dans les alvéoles de l’oubli. 

Mais une fois restitué dans son honneur, faute de véritable endroit où le ranger, le pavé a échoué près de mon lit. Depuis lors il m’arrive, dans mes moments de bonne humeur, d’en compulser une page ou deux. 

 Rogge-Claudia-03.jpg

« Chaque fois que je reviens à Proust, au début je suis irrité, je trouve qu’il date et n’ai qu’une envie : jeter le livre. Mais au bout d’un certain nombre de pages (en sautant certaines scènes), le charme joue de nouveau, ne fût-ce qu’à cause de telle ou telle trouvaille verbale, ou de telle ou telle notation psychologique. (Proust est tout à fait dans la ligne des moralistes français. Il fourmille d’aphorismes : on en trouve à chaque page, à chaque phrase même ; mais ce sont des maximes emportées dans un tourbillon. Pour que le lecteur les y découvre, il faut qu’il s’arrête et qu’il ne se laisse pas emporter par la phrase ». 

 

« Le système des trois adjectifs chez Proust, qui ont l’air de s’annuler et qui se complètent en réalité. Un exemple entre cent, entre mille. L’ironie de M.Charlus est caractérisée : "amère, dogmatique et exaspérée ». 

 

Jacques-Emile_Blanche_Portrait_de_Marcel_Proust_1892.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Axel Evigiran - dans Citations d'outre-tombe
commenter cet article

commentaires

Cédric 11/02/2013 21:02


 


Je me permets encore de partager ce lien d'un blog qui parle de ce tableau de bien belle façon.


 



Axel 11/02/2013 12:27


Je ne connaissais ni le tableau, ni le peintre.
Etre l’élève de Moreau n’est pas rien et ce portrait est magnifique. Mon seul regret était la cigarette que je trouvais fort déplacée. Je comprends mieux avec ces explications.


Edgar Maxence


 



Nuageneuf 11/02/2013 11:05


 


Excellent travail de recherche, cher Cédric. Vous répondez exactement à la question.


 


En fait, sur le tableau de Edgard Maxence, 1900, la jolie femme, Jeanne Bardou-Job,  est la fille de Justin Bardou, propriétaire de l'entreprise JOB (papier à cigarette). On sait que ce
portrait fut ensuite exploité par la firme JOB pour un calendrier. Le titre de cette toile est "Femme à l'orchidée".


 


Elle devint une muse qui inspira bien des publicités, pour JOB certes mais aussi pour d'autres grandes marques du début de ce XXe. Les dessins du célèbre Mucha, dont j'ai posté des exemples jadis
sur Nuage, sont tous très sensuels et glorifient la femme.


 


 

Cédric 10/02/2013 15:45


Chers vous deux,


 


On peut lire sur ce site
qu'il s'agit d'une orchidée blanche. Et même plus précisément d'une cattleya comme en parle, entre autres, ce site.


 


Bien à vous !


 


Et merci de votre question, cher Jean-Michel, car je ne connaissais pas la réponse avant de lire votre question ! ;-)

Axel 10/02/2013 14:25


Cher Jean-Michel,


Pour le nom de cette fleur, que vous portiez si élégamment à la boutonnière, je crains ne pas pouvoir vous être d’un quelconque secours, mes connaissances en botanique n’étant pas à la hauteur de
mes espérances.

En ce qui concerne La Recherche, je n’en ai commencé lecture qu’il y a de cela deux ans. Mais une fois refermé Du côté de chez Swann, pris par d’autres lectures, j’en étais resté là jusqu’à ce
qu’il me prenne l’idée de me faire offrir, pour ces fêtes de fin d’année, le volume complet sortir en Quarto Gallimard.
Certes le pavé est impressionnant (2400 pages), mais la lecture savoureuse  - je la déguste à petites goulées ; ayant manie d’avoir toujours 5 ou 6 livres entamés de front.
Ainsi, vaillamment je suis ainsi parti à l’assaut de ce monument littéraire, et me trouve aujourd’hui  ravi A l’ombre  Des jeunes filles en fleurs.

Très bon dimanche, par ce grand vent à décorner un taureau.

Bien cordialement
Axel

_________________________

  • : Le blog d'Axel Evigiran
  • Le blog d'Axel Evigiran
  • : Blog généraliste ou sont évoqués tout aussi bien des sujets sociétaux qu’environnementaux ; s’y mêlent des pérégrinations intempestives, des fiches de lectures, des vidéos glanées ici et là sur la toile : Levi-Strauss, Emanuel Todd, Frédéric Lordon, etc. De la musique et de l’humour aussi. D’hier à aujourd’hui inextricablement lié. Sans oublier quelques albums photos, Images de châteaux, de cités décimées, et autres lieux ou s’est posé mon objectif…
  • Contact