Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 janvier 2013 2 01 /01 /janvier /2013 09:53

Daumier---Deux-pedants.jpg

 

Genre, fort commun sous toutes les latitudes, se caractérise par une propension naturelle au phrasé alambiqué.
A le maintien roide et altier, une manière tout à fait caractéristique de pousser du goitre et d’agiter les plumes de contentement à l’écho de son propre discours.


Dans le domaine des affaires, cela pourra être le self-made-man - ou le fils de famille - qui, ayant pris sa bonne fortune pour du génie, dispensera de paternelles leçons de vies, assorties le plus souvent d’indépassables sentences de son cru (style : Plus tu montes haut, moins y a d’oxygène).


Dans le domaine de l’esprit sévit une sous-espèce à la laquelle Schopenhauer a opportunément donné le nom de philosophrastes ; branche aux ramifications nombreuses à laquelle appartient l’essentiel des hégéliens et des heideggériens - mais ils sont pas les seuls, loin s’en faut.


Et puis, il y a petite Poucette...

 

Petite-Poucette.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Axel Evigiran - dans Brèves et écarts
commenter cet article

commentaires

Cédric 04/01/2013 20:51


 


Cher Axel,


 


Voici en images le propos de votre Johnny national : " Tu te rends compte si on avait pas perdu une heure et quart, on serait là depuis une heure et quart. " 


 


( Tout le sel de cette phrase étant dans le "tu te rends compte"  ;-) )


 


J'en profite pour vous souhaiter le meilleur.


 


Bien à vous.

Pascal Klein 02/01/2013 11:45


Je vous souhaite cher Axel ainsi que vos proches une bonne et heureuse année 2013, et fructueuse de surcroît pour votre blogue.

Axel 02/01/2013 10:53


Cher Pascal, cher Jean Michel et cher Frédéric,

Tous mes vœux pour cette nouvelle année, pour vous-même et ceux qui vous sont proches.


Cher Jean-Michel,

Quelques recherches sur la toile ne m’ont pas permis de découvrir si cette phrase d’anthologie, « En France comme en Belgique, plus je pédale moins vite, moins j'avance plus lentement », est ou
non de M. Serres. Ce qui est sûr c’est qu’elle est fameuse.
Un peu comme celle cet autre exilé fiscal célèbre – celui-là même qui se faisait payer des concerts à 500.000 euros sur le dos du contribuable français – qui, après une étape du Paris-Dakar,
avait dit : « Si on était parti ¼ heure plus tôt, on serait arrivé ¼ d’heure avant ».

Mais, en ce début 2013, c’est certainement du côté de l’outre à vin réfugié à  Néchin, désormais en fort bonne compagnie avec les Mulliez, que j’attends une contribution…

Très bon début de semaine
Amicalement

Axel

Frédéric Schiffter 01/01/2013 19:52


Et dire que lorsque, il y a quelques années, j'avançais que ce type était un philosopheux, on me tombait sur le poil! Je vois, cher Axel, que nous pensons la même chose du bonhomme.


 


Un salut cordial à vous, bien sûr, mais aussi à vos fidèles visiteurs.


 


Frédéric 

Nuageneuf 01/01/2013 16:42


 


Cher Axel,


 


On prête à monsieur Serres, exilé fiscal américain, cette belle phrase quoique je n'en suis pas certain. Des âmes charitables du nouvel an me corrigeront si nécessaire :


"En France comme en Belgique, plus je pédale moins vite, moins j'avance plus lentement"


 


Sachant que "tout penseur avare des idées est un penseur de Radin" (Pierre DAC), je me permets de vous souhaiter une belle année nouvelle tout emplie de joies simples et de bonheurs partagés.
Soyez préservé.


 


Bien amicalement.

_________________________

  • : Le blog d'Axel Evigiran
  • Le blog d'Axel Evigiran
  • : Blog généraliste ou sont évoqués tout aussi bien des sujets sociétaux qu’environnementaux ; s’y mêlent des pérégrinations intempestives, des fiches de lectures, des vidéos glanées ici et là sur la toile : Levi-Strauss, Emanuel Todd, Frédéric Lordon, etc. De la musique et de l’humour aussi. D’hier à aujourd’hui inextricablement lié. Sans oublier quelques albums photos, Images de châteaux, de cités décimées, et autres lieux ou s’est posé mon objectif…
  • Contact