Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 avril 2013 6 06 /04 /avril /2013 10:57

POSTER.jpg

Plutôt que de narrer l’histoire du Wing Chun, au demeurant passionnante, mais pour laquelle il me faudrait compiler plusieurs sources, n’étant moi-même pas véritablement au fait de la chose ; plutôt aussi qu’un exposé technique qui nécessiterait de ma part, pour m’y compromettre, une bonne dose de fatuité, j’ai choisi de simplement reprendre le texte de mon cahier - sans en retrancher le moindre mot - qui relate l’expérience, éminemment subjective, que j’ai tirée de ce stage de Sifu Lo Man Kam


Ce faisant je suis conscient de la totale inutilité de la démarche. Mais la vie n’est-elle pas, d’une certaine manière, cette suite de ronds dans l’eau qui, mis bout à bout, finissent par ricochet à faire sens - ou du moins voudrait-on s’en persuader par peur du vide ? – La surface de l’onde, à peine froissée, redevenant aussi vite étale. 

 


 

25 février au 02 mars 2013

 

LTR-2267551.jpgStage Wing Chun avec Lo Man Kam, le dernier semble-t-il avec lui, puisqu’à l’approche de 80 ans il en a décidé ainsi - quoi qu’il ne soit pas si formel… 

 

Si mon corps me soutient, j’aimerai assez afficher la même forme physique à cet âge-là. 

 

Cette semaine intensive (2h chaque soir, et le double le samedi et dimanche) m’aura en tout cas remotivé au-delà de toute expectative. A voir ce qu’il en sera dans la durée.


Troisième forme enfin commencée, je me sens gagner en précision et en efficacité, bien queLTR-3029321 mes soucis de coordination me rendent certains enchaînements hasardeux. A la vérité je pêche sur deux aspects essentiels ; en fait plutôt trois : tout d’abord, je ne m’investi pas assez mentalement, mon approche étant plutôt dilettante. S’en suit un manque de conviction dans les frappes et mouvements, trop souvent bâclés – aussitôt que je corrige tant soit peu l’éparpillement de mes pensées je constate une nette amélioration de ce côté là. C’est qu’il me manque cette rage de confrontation à l’adversaire, cette envie de passer tel ou tel enchaînement, voyant toujours mon vis-à-vis comme le partenaire d’un loisir, incapable que je suis de me projeter dans une situation réelle. S’ensuit une stagnation qui ne me satisfait pas, mais dont j’ai trop tendance à m’accommoder. Ensuite, il y a effectivement cet agaçant  problème de coordination qui découle du fait d’avoir été un gaucher contrarié. Et ce qui me fut un gros avantage dans la pratique du football empoisonne ici le moindre de mes mouvements : confondant droite et gauche, sautillant en trois gestes approximatifs - soubresauts intempestifs - lorsqu’il faudrait juste reculer d’un pas net, empêché de rotations fluides parce qu’il me faut réfléchir à chaque fois pour éviter de partir à l’inverse de ce que la situation réclame, ou encore m’embrouillant dans des effets miroirs ruinant la limpidité de mes placements - que ce soit des bras ou des jambes. Enfin il y a cette rigidité atavique couplée à un manque de décontraction musculaire qui m’incite, à mon détriment, aux passages en force ; c’est ainsi que je me détruit les épaules en pure perte. « relax ! » ne cesse de dire le maître. Mais dès que je cesse d’y songer - ou à la moindre mise en difficulté – le naturel revient au galop et tétanise mes muscles. 


Repost 0
Published by Axel Evigiran - dans Wing chun
commenter cet article

_________________________

  • : Le blog d'Axel Evigiran
  • Le blog d'Axel Evigiran
  • : Blog généraliste ou sont évoqués tout aussi bien des sujets sociétaux qu’environnementaux ; s’y mêlent des pérégrinations intempestives, des fiches de lectures, des vidéos glanées ici et là sur la toile : Levi-Strauss, Emanuel Todd, Frédéric Lordon, etc. De la musique et de l’humour aussi. D’hier à aujourd’hui inextricablement lié. Sans oublier quelques albums photos, Images de châteaux, de cités décimées, et autres lieux ou s’est posé mon objectif…
  • Contact