Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 septembre 2014 3 03 /09 /septembre /2014 03:32

A mon retour de vacances, j’ai constaté que la publicité était désormais imposée sur la plateforme Overblog, transformant cet espace en guirlande  commerciale. 

J’ai donc décidé de migrer manuellement sur un autre blogue que j’utilisais jusqu’alors essentiellement pour le partage des œuvres peintes.


Ce nouvel espace porte le nom de « Sous un ciel brouillé » et j’ai commencé à y transférer les billets qui me tenaient le plus à cœur. Cela prendra sans doute encore tout le mois de septembre.

Ici, si le blogue n’évoluera plus, je le laisse néanmoins en état pour que l’ensemble des anciens billets, et surtout les commentaires puissent toujours être consultés (car dans le transfert je ne puis que déplacer les articles, mais pas les commentaires).

 

 

La publication de nouveaux billet sur « Sous un ciel brouillé » reprendra sans doute en octobre après une petite pause.

Published by Axel Evigiran
commenter cet article
25 mai 2014 7 25 /05 /mai /2014 10:17

« C’est au Crotoy que Verne a l’idée de son grand roman, Vingt Mille Lieues sous les mers, où Nemo vivra en ardent contact avec les océans. »

 

Jules Verne au Crotoy

 

2014-05-02---Crotoy-balade-baie---Maye-055.jpg

 


« Jeanne d'Arc traversa la baie de Somme le 20 décembre vers 9 heures du matin, dans des conditions particulières, différentes de celles le plus communément admises. »

 

 Dr EUGÈNE LOMIER : Les dernières étapes de Jeanne d'Arc. Le Crotoy, Saint-Valéry, Rouen

 

2014-05-02---Crotoy-balade-baie---Maye-066.jpg

 


 

La Baie de Somme, source d’inspiration de nombreux écrivains....

 


« De la chambre où j’écris, on découvre toute la baie de la Somme » 

Anatole France

 

« Le soleil peut se coucher tranquillement au-delà de la baie de Somme » 

Colette

Colette passe ses étés de 1906 à 1910 dans la villa Belle Plage, qui n’existe plus rue du Capitaine-Guy-Dath au Crotoy.)

2014-05-02---Crotoy-balade-baie---Maye-067.jpg

2014-05-02---Crotoy-balade-baie---Maye-069.jpg

 

 


 

 


Marin-pecheur.jpg

 

« Depuis 1834, Victor Hugo fait chaque année, au mois d’août une longue excursion avec sa maîtresse Juliette Drouet. Presque chaque jour, il envoie une lettre à Adèle, sa femme, qui lui répond poste restante. Il n’y a rien d’imprévu dans ces étranges voyages, les itinéraires sont précis, les billets achetés d’avance, les hôtels retenus. Bien entendu Victor Hugo est censé voyager seul, par bienséance naturellement.

 Du 10 août au 15 septembre 1837, Victor et Juliette parcourent Amiens, Abbeville, Doullens, la Belgique ; puis le Tréport, Saint-Valery-sur-Somme, le Crotoy et Rambures. »

 

Extrait de l'ouvrage : Balade dans la Somme, sur les pas des écrivains (c) Alexandrines, mars 2007

 



2014-05-02---Crotoy-balade-baie---Maye-070.jpg
Chêne rêveur....


Henri-Toulouse-Lautrec-plage-chie.jpeg

Bais-somme-devaux.jpg
Published by Axel Evigiran - dans Bouteilles à la mer
commenter cet article
23 mai 2014 5 23 /05 /mai /2014 12:27

BILLET TRANSFERE A CETTE ADRESSE :

(cliquer sur l'image)

2014 05 02 - Château Regnière écluse 104

 

 

 

Published by Axel Evigiran - dans Histoire
commenter cet article
22 mai 2014 4 22 /05 /mai /2014 08:48

vasectomie-chez-les-pauvres_imagesia-com_58np_large.jpg

 

Un fermier, qui était exclusivement préoccupé par la rapidité, l’efficacité et la rentabilité de son élevage et castrait ses chevaux en leur écrasant les testicules entre deux briques, répondit à quelqu’un qui lui demandait si ce n’était pas trop douloureux : 

 

« Non, si vous faites attention à vos pouces ».

 

Anecdote rapportée par Mathieu Ricard dans Plaidoyer pour l’altruisme

(p 390)

Published by Axel Evigiran - dans Bouteilles à la mer
commenter cet article
16 mai 2014 5 16 /05 /mai /2014 20:43

Lundi dernier, juste après la grêle, ayant aperçu un coin de ciel bleu…

 

P1120162.jpg

 


Le coucou présageur ne fait pas très coucou

Tous les malcohas ont les yeux peints

Tous les couas pleurent bleu

L'Ani à bec lisse a le bec noir bosselé

Le congal du Sénégal nous a suivi partout...


Jeux d'oiseaux dans un ciel vide

Fabienne Raphoz

 

P1120141

 

Celui que l'on entend sans voir...

 

 


 

La beauté si familière du canard colvert...

La bernache cravant aboie chaque hiver en bande dans la baie de Pen-Bé sur l'estran...

 

Jeux d'oiseaux dans un ciel vide

Fabienne Raphoz

 

P1120136.jpg

 

P1120193.jpg

 

P1120221.jpg

 

Bernaches nonettes, tortue sur son cailloux et foulque...

 


 

Le héron cendré est parfois blanc

Le grand héron est au nouveau monde ce que le héron cendré est à l'ancien

Le héron vert résume la mangrove... 

 

Jeux d'oiseaux dans un ciel vide

Fabienne Raphoz

 

P1120152.jpg

 

 


P1120160.jpg

 

P1120197.jpg

 

Les voyages éphémères

Au cœur des éphémérides déchirées…


Dans les joncs

Au cœur des passions légères…

Published by Axel Evigiran - dans Ornithologie
commenter cet article
11 mai 2014 7 11 /05 /mai /2014 09:28

baby-metal.jpg

 

Il arrive que par un échange de bons procédés, ou par une solidarité bien comprise, ma fille me prête son PC le dimanche matin tandis qu’elle dort, la contrepartie étant que je lui  mette sur Itune les derniers morceaux, où les albums de ma collection qu’elle a envie de voir figurer sur sa « playlist ».

 

Ainsi, alors que dans le dossier idoine je venais de lui déposer les meilleurs plages musicales de l’unique album de la formation ESO, «  Nothing Left To Lose », aux accents alternatifs, teintés d’un romantisme fort à propos, voici que je tombe sur sa dernière trouvaille musicale - plus nettement décapante :

 

BABY METAL !...

 

Très second degré - c’est moins la manière dont j’envisage les choses - et musicalement excellent. Parfait donc pour la prière du Dimanche matin !

 

(Je sais : certains esprits grognons y verront probablement l’exploitation intolérable des enfants dans les pays asiatiques)

 Babymetal.PNG


Un premier morceau pour la messe

On n'entend ici pratiquement pas les chanteuses, mais la chorégraphie vaut le détour....

 

En live, sur une sombre histoire de chocolat !

Tout est affaire de religion ! Amen...
.
Published by Axel Evigiran - dans Musique - Med-folk & Metal
commenter cet article
8 mai 2014 4 08 /05 /mai /2014 11:25
Published by Axel Evigiran - dans Citations d'outre-tombe
commenter cet article
1 mai 2014 4 01 /05 /mai /2014 08:36

01_yanomami_deforestation.jpg

 

« … Une tactique de la guerre chez les Yanomami est d’inviter les gens d’un autre village à venir festoyer dans votre village et alors de les tuer quand ils ont déposés les armes et mangent.

… (pareillement) le peuple Sawi du sud-ouest de la Nouvelle-Guinée honore la traîtrise comme un idéal : plutôt que de tuer directement un ennemi, il vaut mieux l’inviter plusieurs fois pendant des mois à vous rendre visite et partager votre nourriture, et alors d’observer sa terreur quand vous lui déclarez, juste avant de le tuer :


« Tuwi asonai makaerin ! »

(Nous t’avons engraissé avec amitié pour le massacre) »

 

Jared Diamond, Le monde jusqu’à hier, p 336.


      _______________________________________________________________________

 

Machiavel, on le voit, avec son festin ne rapporte que des faits aussi vieux que le monde... 

 

"Oliverotto donna un magnifique festin, auquel il invita et Jean Fogliani et les citoyens les  plus distingués  de  Fermo.  Après  tous  les  services  et  les  divertissements  qui  ont lieu  dans de pareilles  fêtes,  il  mit  adroitement  la  conversation  sur  des  sujets  graves, parlant  de  la grandeur  du  pape  Alexandre,  de  César,  son  fils,  ainsi  que  de  leurs entreprises. Jean Fogliani et les autres ayant manifesté leur opinion sur ce sujet, il se leva tout à coup, en disant que c'était là des objets à traiter dans un lieu plus retiré ; et il passa dans une autre chambre, où les convives le suivirent. Mais à peine furent-ils assis, que des soldats, sortant de divers lieux secrets, les tuèrent tous, ainsi que Jean Fogliani."

Published by Axel Evigiran - dans Bouteilles à la mer
commenter cet article
24 avril 2014 4 24 /04 /avril /2014 20:26

Matrix, on le sait, est une machine philosophique

machine-philosophique.jpgEt Lucrèce le meilleur interprète d’Epicure.

 

Selon le maître du Jardin le quadruple remède se déclinait de la sorte :

 

Il n’est rien à craindre des dieux ;

Rien à craindre de la mort ;

La douleur et supportable ;

Et le bonheur atteignable.

 

Son disciple, évoqué plus haut, poète romain que Jérôme l’insidieux tenta plus tard de faire passer pour fou, jugea bon d’enduire la coupe de l’amère breuvage de miel.

 

Sur le premier volet du remède, ce fameux ‘rien à craindre des dieux’ :

 

« Tu ne peux croire, non plus que le séjour des dieux,

leurs saintes demeures, soit dans une partie du monde.

Subtile en effet, bien éloignée de nos sens,

la nature des dieux est à peine vue par l’esprit.

Comme elle échappe au toucher, à l’emprise de nos mains,

Elle ne peut rien atteindre de ce que nous touchons.

Le toucher en effet manque toujours à l’intangible.

Voilà pourquoi doivent aussi différer des nôtres

Les demeures des dieux, subtiles comme leurs corps.

Plus tard je le prouverai amplement. »


(De la nature, V - 146,155) - Traduction Kany-Turpin)

 

Mais assez de mots : voici la transcription du remède en image…

 


Rien à craindre des dieux...

Rien-a-craindre-des-dieux.jpg

 


 

Rien à craindre de la mort...

Rien-a-craindre-de-la-mort.jpg

 

 


 

La douleur est supportable...

 

La-douleur-est-supportable.jpg

 

 


 

Le bonheur est atteignable...

 

Le-bonheur-est-atteignable.jpg

 

 


 

Autres billets autour de l'épicurisme :

 

Lucrèce, De la nature (De rerum natura)

Le miel et l'absinthe (ACS)

L'oracle de lucrèce

Published by Axel Evigiran - dans Philosophie
commenter cet article
13 avril 2014 7 13 /04 /avril /2014 09:16

Paris-Roubaix-_Les_travaux_realises_en_2008.jpg

 

Dans un village du nord, un forcené a été arrêté pour avoir voulu forcer une barrière de sécurité située sur la parcours du Paris-Roubaix… 

 

L’individu aurait déclaré peu avant d’être placé sous sédatifs : 

«  On est cernés… Partout c’est pareil ! Y a déjà depuis ce midi des essaims d’hélicos qui tournent dans le ciel comme des scatophages du fumier et qui empêchent d’entendre les oiseaux… Maintenant c’est pas 200 coqueberts en culotte en peau de fesse qui vont m’empêcher d’aller voir l’oncle Vania ! »

 

On rapporte qu’à son réveil l’irascible contrevenant aurait proféré une poignée de propos sibyllins dont on peut imaginer la nature peu  politiquement corrects : 

« Les cyclistes, c’est à San Fransciso… »

 

SF-female-bikeuse.JPG

Published by Axel Evigiran - dans Humour
commenter cet article

_________________________

  • : Le blog d'Axel Evigiran
  • Le blog d'Axel Evigiran
  • : Blog généraliste ou sont évoqués tout aussi bien des sujets sociétaux qu’environnementaux ; s’y mêlent des pérégrinations intempestives, des fiches de lectures, des vidéos glanées ici et là sur la toile : Levi-Strauss, Emanuel Todd, Frédéric Lordon, etc. De la musique et de l’humour aussi. D’hier à aujourd’hui inextricablement lié. Sans oublier quelques albums photos, Images de châteaux, de cités décimées, et autres lieux ou s’est posé mon objectif…
  • Contact